Abbeville est une de ces charmantes petites villes où il fait bon vivre, flâner, profiter et sortir.

Des espaces naturels, des commerces variés et des produits locaux “bien de chez nous”, un patrimoine bâti riche de son histoire, une programmation culturelle dense, des activités ludiques et la cerise sur le gâteau : un stationnement gratuit et un trafic fluide.

Voilà toutes les belles et bonnes choses que la ville vous propose de découvrir pendant votre séjour.

Un poumon vert en plein coeur de ville

Aux jardins d’Emonville, les familles profitent de la quiétude des lieux pour pique-niquer et s’amuser. Tandis que les passionnés apprécient les plantations de ce “jardin remarquable” : mix border, mosaïculture, arbres séculaires, graminées.

Les 60 hectares du parc de la Bouvaque sont propices à la promenade (et pourquoi pas en trottinette), au jogging, et même à la sieste… Chut… Les oiseaux migrateurs et autres canards profitent aussi de ce hâvre de paix pour y trouver refuge et nourriture.

Jardin d'Emonville

Musée Boucher de Perthes

Des commerces et des produits locaux pour se faire plaisir

Poissons frais, agneau de pré salé, gâteau battu, pavé Saint Vulfran, pomme de terre de la Baie de Somme, bière d’Abbeville, ficelles picardes, miel d’argousier, maroille…hum… tout cela donne l’eau à la bouche ! Au restaurant, sur le marché, dans nos commerces et épiceries spécialisées ou en circuit court. Vous pourrez tous les retrouver pour les déguster, les emporter chez vous ou les cuisiner.

Envie d’un après-midi shopping pour vous ou pour dénicher des souvenirs à offrir ?

Vous trouverez aussi de quoi (vous) faire plaisir !

Une histoire surprenante

Saviez-vous que le plus ancien site préhistorique du nord de la France se situe à Abbeville ?

Il a été découvert en 1863 par l’abbevillois Jacques Boucher de Perthes. Une partie de ses découvertes est exposée au musée de la ville. Ce musée de France “Boucher de Perthes” est adossé au beffroi de la ville. Le beffroi, construit en 1209, est classé au patrimoine mondial par l’UNESCO.

Au Moyen-Age, Abbeville se construit et s’émancipe.

Quelques maisons typiques en torchis et colombage sont encore présentes aujourd’hui.

C’est aussi à cette époque que l’ancienne collégiale royale de Saint Vulfran se dressent. Aux allures de cathédrale, sa façade est finement taillée telle une dentelle de pierre.

Sous le règne de Louis XIV, la ville prend un nouvel essor avec la création par Josse Van Robais d’une manufacture royale fabricant des draps hollandais. Il fait aussi construire le château de Bagatelle. A cette époque, le port d’Abbeville rayonne entre terre et mer.

Le chemin de fer arrive à Abbeville en 1847. C’est l’époque des 1ers bains de mer. En 1862, la gare actuelle est construite en bois paré de briques rouges évoquant les villas de Mers-les-Bains.

Tours de Saint-Vufran

Les siècles passent.

Bientôt la Seconde Guerre Mondiale frappe. Les bombardements du 20 mai 1940 détruisent la ville en grande partie. Les différents plans de reconstruction portés jusque dans les années 1960 façonnent ainsi l’architecture d’Abbeville.

Dans les années 1980, l’oeuvre de l’artiste Alfred Manessier sublime la petite église du Saint-Sépulcre. il  crée un ensemble de vitraux célébrant la victoire de la vie contre l’angoisse, la souffrance et la mort. Son oeuvre monumentale s’inspire à la fois de la bible et des paysages de la Baie de Somme. Un spectacle à voir absolument, surtout lorsque les journées sont ensoleillées.

Aujourd’hui, sous ses airs paisibles, vous pouvez sentir le pouls de la ville et battre le rythme avec elle. La vie culturelle y est riche : concerts, expositions, pièces de théâtre, cinéma, conférences, festival, humour, spectacles pour enfant, spectacles, cafés culturels, visites guidées.

Toute l’année est ponctuée de petits et grands rendez-vous.

Un dernier conseil

Abbeville est aussi le lieu de séjour idéal pour rayonner en baie de Somme et même jusqu’à Amiens.

Elle est idéalement située entre la ville médiévale de Saint-Valery-sur-Somme (15 min) les falaises du Tréport (40 min), les grandes plages de sable fin de Quend et de Fort-Mahon (30min), la forêt de Crécy (20 min), l’Abbatiale de Saint Riquier (10 min), le château de Rambures (30 min), la maison des Marais de Longpré-les-Corps-Saints (30 min), Amiens, sa cathédrale, ses hortillonnages (35 min).