C’est une cabine bleue…

Le mois d’avril est là…ça sent l’été qui approche et les interminables journées et soirées à la cabine de plage à Cayeux.

Comme chaque année, c’est le rituel,

nous partons découvrir le document affiché à la mairie pour découvrir ou nous devons installer notre cabine sur le chemin de planches :

quelques secondes d’hésitation et OUF, nous sommes bien à côté de nos voisins “historiques” avec qui nous nous entendons à merveille, nous avons hâte de les revoir !

 

A ce moment je revois la scène du film “Camping” ou on annonce à monsieur Pick qu’il n’aura pas son emplacement N°17…c’est un peu la même chose sur le chemin de planches : chacun tient à conserver son emplacement et ses voisins !

Le jour du montage de la cabine, il est un autre rituel :

celui de la première soirée pique nique avec vue sur la mer : à cette époque il fait un peu frais mais quel plaisir de partager un repas en famille (généralement, un plateau de fruits de mer qu’Ederic et Delphine les patrons de l’hôtel-restaurant le Parc aux Huitres nous ont préparé) avec vue sur la mer et ses rouleaux.

Les semaines passent, les jours s’allongent et la température augmente au fil du temps nous permettant de profiter pleinement de ce petit coin de paradis : les enfants adorent y aller.

 

Toutes les occasions sont bonnes

  • à marée basse : on va pouvoir jouer sur le sable
  • à marée haute : on va pouvoir nager
  • à marée montante : il faut prendre le paddle
  • il y a un peu de vent : on pourrait faire une sortie en cata


    ils ne sont jamais à court d’arguments 😉

Mon moment préféré de la journée

Indéniablement le soir :

 

alors que dans chaque cabine, tout le monde s’affaire autour du repas, le soleil décline petit à petit.

Les enfants qui ne veulent pas en perdre une miette, profitent des derniers rayons du soleil pour partir pour de nouvelles aventures avec leurs copains du jour.

Ces instants de quiétude sont rares, je les savoure pleinement :  pas de montre, pas de téléphone portable, pas de réseaux sociaux :

 

un seul mot d’ordre, on profite ! 

 

Pendant ce temps, la journée se termine tranquillement : les goélands jouent avec le vent pendant qu’au loin le chant à peine perceptible des sternes et des courlis se fait entendre.

 

Un dernier regard vers la mer et il est temps de regagner la maison, les yeux brillants de fatigue mais avec un petit sourire de bonheur en pensant à la prochaine escapade !

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *