Après  l’avoir souvent conseillé aux visiteurs, je décide de tester le tronçon de la véloroute qui relie Longpré-les-Corps-Saints à Abbeville.

J’embarque avec moi, mon épouse et ma fille, qui ne sont pas monté sur un vélo depuis bien longtemps ! Je les rassure en leur disant que le parcours est facile, plat et assez court….

Plein d’enthousiasme, nous empruntons des vélos à la Maison des Marais ou nous sommes chaleureusement  accueillis par Harmony, ma collègue, et partons !

 

Louez-votre vélo à la maison des Marais

Nous commençons par traverser les marais et nous voilà déjà éblouis par le paysage et la faune qui s’offrent à nous

  • des cygnes
  • des foulques macroules
  • des poules d’eau
  • de nombreuses libellules qui virevoltent au dessus de l’eau

 

Foulque macroule

Nayade aux yeux rouges

Ischnure élégante

 

Nous rejoignons vite l’ancien  chemin de halage pour atteindre le charmant village de Long, avec une vue imprenable sur le château avec son parc et ses serres qui se reflètent dans l’eau. Pause photo obligatoire à coté de la Maison éclusière !

 

 

Au niveau des écluses, on croise même un petit groupe de jeunes qui effectuent un plongeon dans la Somme, c’est vrai que c’est tentant par cette chaleur du mois d’Août.

 

Prochaine étape, Pont-Rémy , où nous changeons de rive via une passerelle

avec des petits châteaux et belles demeures qui se dressent sur l’autre rive. Les méandres du fleuve nous réservent de belles surprises, nous croisons même le vol d’un héron.

La route nous mène ensuite jusque Eaucourt- sur-Somme, où nous décidons  de faire une pause pique nique au bord des anciens rouissoirs, près de la source bleue avec vue sur les ruines du château médiéval.

Epagne-Epagnette

Ruines du château - Eaucourt

Jessy's bar

Après cette halte bien méritée, nous arrivons  à hauteur d’Epagne-Epagnette où nous pouvons admirer l’arrière du château et la dernière étape nous conduit à Abbeville, sur le chemin du pâtis,  jusqu’au pont de la femme nue. C’est la partie la plus calme, le plus nature, avec de jolies vues sur les marais de Mareuil-Caubert.

Sur le retour, une ultime pause à Eaucourt,  sur la péniche bar « Jessy » que nous avions repérée à l’aller, amarrée tranquillement sur le fleuve . Nous sommes gentiment accueillis par Antoine, le propriétaire de cet établissement insolite .

Une halte originale sur les bords de Somme à ne pas manquer.

Il est temps maintenant de rejoindre la Maison des Marais  où nous arrivons presque à la fermeture. Bien fatigués, avec un peu de douleurs dans les jambes, nous repartons ravis de notre expédition.

C’est sûr nous renouvellerons l’expérience, mais avec un peu d’entrainement avant !

 

35 kilomètres pour une première, ce n’est pas rien !

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *