Curieuse de nature, je me tente à une sortie à la réserve ornithologique de Grand-Laviers.

Ce sera avec Marc. Il fait partie de ces guides qui aiment partager leur passion avec tous ceux qui ont envie de s’y intéresser.

Baskets, appareil photo et bonne humeur ! Nous allons démarrer la visite avec un groupe très hétéroclite : des enfants, des passionnés de photos, et des curieux comme moi.

La réserve Ornithologique de Grand-Laviers est particulière, c’est un ancien site industriel. Il accueille, sur plus de 40 héctares un biotope exceptionnel qui offre nourriture et protection à une multitude d’espèces. On y rencontre échasses, avocettes, canards siffleurs, sarcelles d’hiver ou encore demoiselles et papillons.

Cette réserve est à mi chemin entre Abbeville et la baie. On peut s’y rendre à pied ou à vélo en empruntant le chemin de halage.

Cachés (“muchés” comme on dit ici) dans les postes d’observation, nous pouvons surveiller, écouter, regarder à la jumelle… sans être vu ! Tout le monde trouve un “trou d’observation” à sa hauteur, qu’il soit petit ou grand. Les oiseaux doivent trouver ça drôle de voir toutes ses paires d’yeux les observer.

Attention ! Il y a une règle d’or à respecter: le silence.

Nous continuons le long des chemins, Marc nous sort alors un petit micro qu’il branche à son smartphone et avec lequel il peut nous faire écouter le chant de certains oiseaux !

Ces chants sont tellement ressemblant qu’au fur et à mesure certains petits oiseaux se rapprochent de nous, c’est chouette, nous assistons à ce spectacle avec des yeux d’enfants.

View this post on Instagram

Observer les oiseaux migrateurs dans leur milieu naturel, ça a quelque chose de reposant … 😎 On peut le faire non seulement au Marquenterre, la grande réserve ornithologique de la Baie de Somme, mais aussi dans un endroit plus petit et moins connu mais qui n'est pourtant pas dénué d'intérêt : la Réserve de Grand Laviers, à 2 pas de là dans la Vallée de Somme, où 15 postes d'observation répartis sur 40 hectares permettent de découvrir une centaine d'espèces 🙂 Pour les amoureux de la nature … que vous êtes peut être ? 😉 . #HautEtFort #BlogueursHdF . #grandlaviers #reservedegrandlaviers #valleedesomme #somme #picardie #igershdf #baiedesomme #igerssomme #igerspicardie #esprithautsdefrance #gosomme #picardietourisme #lesvadrouilleurs #HautsdeFrance #HautsdeFrance_focus_on #hautsdefrancetourisme #northernfrance #HautsdeFrance_inlive #igershautsdefrance #igersarras #hdfcolors #HDFvuspar #regionhautsdefrance #sommetourisme #valdesomme #reservegrandlaviers #monweo

A post shared by Les Vadrouilleurs (@lesvadrouilleurs) on

Si vous avez une question sur une espèce, Marc a toujours son livre pour mettre des images sur ses explications. Cela peut nous aider à mieux observer et surtout à différencier toutes les espèces de canards, très nombreux dans cette réserve.

Ces 2 heures de visite sont passées vite, c’est bon signe non ?

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *