Début août, après une journée de travail, sous la chaleur étouffante de notre canicule picarde, avec un groupe d’amis nous attendons un peu de fraîcheur !

Nous décidons de trouver notre réconfort près de la Baie

Au bout des quais de Saint-Valery, il existe une petite plage avec quelques cabines.

Certes ce n’est pas le chemin de planches de Cayeux-sur-Mer, habillé par ses cabines, mais cette espace est magique, vous verrez.

Nous nous donnons rendez-vous aux pieds des tours Guillaume de Saint-Valery-sur-Somme. De là, petit à petit, chacun arrive avec une chaise, un saladier, du pain sous le bras, sans oublier les rafraîchissements.

Nous descendons l’escalier qui nous amène à la plage

Un grand escalier qui je vous l’assure est aussi compliqué à descendre qu’à remonter !

Nous posons “nos valises” devant la cabine, autour de nous d’autres habitués des lieux avec qui nous échangeons quelques mots ainsi que quelques petites choses à grignoter.

Ici c’est à la bonne franquette, une auberge espagnole à ciel ouvert.

Des enfants jouent dans le sable, des promeneurs se perdent sur le petit sentier qui mène au Cap Hornu, des amoureux se bécotent sur une couverture, des chiens se défoulent dans le sable voire dans l’eau. Juste à côté de nous, la buvette de la plage.

Les personnes installées en terrasse et les concerts donnent le ton de la soirée.

Un moment magique et unique, qui laisse tout le monde sans voix.

Au fil de la soirée, la fraîcheur arrive et nous sommes comme hors du temps face à nous la Baie et ses couleurs, mais le plus beau reste à venir : le coucher de soleil sur la Baie.

Il y a peu de cabines à Saint-Valery-sur-Somme, mais venez avec votre couverture et un panier en osier afin de profiter d’un bout de ce petit bonheur simple 🙂

Laissez-nous votre avis

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *